Steve Jobs avait confondé l’entreprise dans un garage en 1976 avec Steve Wozniak. Il avait démissionné en 1985 au terme d’une lutte de pouvoir interne et le groupe avait périclité jusqu’à son retour aux commandes en 1997.

Steve Jobs avait depuis orchestré le lancement des produits vedettes de la marque à la pomme croquée: de l’ordinateur iMac en 1998 à la tablette iPad en 2010, en passant entretemps par le baladeur numérique iPod (2001) ou le téléphone multifonctions iPhone (2007).

Né à San Francisco le 24 février 1955, Steve Jobs souffrait de graves problèmes de santé depuis plusieurs années. Il a été atteint en 2004 d’une forme rare de cancer du pancréas et a subi une transplantation du foie en 2009.

En congé maladie depuis janvier dernier, il avait annoncé sa démission de son poste de directeur général le 24 août, cédant les rênes à son numéro deux Tim Cook.

                   

                                                                       

 

   Président Barack Obama: « un des plus grands inventeurs am éricains »

   M. Obama: « Steve était l’un des plus grands inventeurs américains, assez courageux pour penser différement, assez audacieux pour croire qu’il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire »

   maire de New York Michael Bloomberg: « L’Amérique a perdu un génie dont on se souviendra comme d’Edison et d’Einstein, et dont les idées vont façonner le monde pendant plusieurs générations »

  Tim Cook l’actuel directeur général du groupe: « Apple a perdu un visionnaire et un créateur de génie, et le monde a perdu un être humain incroyable »

Steve laisse derrière lui une société que seul lui pouvait avoir bâtie, et son esprit sera pour toujours la fondation d’Apple », a estimé Tim Cook.

On n’oublie jamais les images de Steve Jobs, qui avait pris l’habitude de présenter ses produits lors de véritables shows qu’il orchestrait sur scène avec son style décontracté, portant souvent jeans, col roulé et ses habituelles lunettes rondes.

Source: MSN actualité